green

 

Pièce pour comédiennes chanteuses et deux accordéons .
Ce texte parle de la transmission entre générations et de la tentative de se construire en quittant l’enfance.
Deux jeunes filles guettent dans le miroir la femme qu’elles vont devenir et la place qu’elle prendront dans ce monde à construire.
Leurs lettres parlent de la Guerre d’Espagne, de blog, d’Alice de l’autre côté du miroir, du sida et de la peur de grandir.
Soixante-dix années les séparent. L’une pourrait être la grand-mère de l’autre.

A moins que Lili rêve Émilie ? Ou l’inverse ? Tout commence par cette lettre. « Bonjour, votre dernier poème était très joli, dommage de l’avoir abandonné. Si vous le terminiez, pourriez-vous me le faire parvenir. Signé Émilie. »
Qui est cette mystérieuse Émilie ? Et comment connaît-elle ce poème écrit dans le secret d’un journal intime ? S’ouvre, alors, un étrange échange épistolaire.

Au fil des mots, on devine que cette correspondance traverse le temps. L’une écrit depuis l’année 1938, l’autre depuis aujourd’hui. Deux époques dos à dos. Deux jeunes filles au bord de l’âge adulte partagent leurs chagrins, leurs inquiétudes et leurs rêves.